7 mars 2024

Santé mentale et worry gap

par

Demain, c’est la Journée Mondiale des DROITS des femmes. Bien sûr, pour nous, le combat dépasse le 8 mars. Chez mūsae, on le fait au quotidien en rappelant que se battre pour une meilleure reconnaissance de la santé mentale des femmes devrait faire partie de leurs droits fondamentaux. La sécurité psychologique permettrait aux femmes d’avoir les mêmes opportunités que les hommes et d’exprimer pleinement leur potentiel, leur créativité, leur voix.

 Aujourd’hui, j’ai envie de mettre l’accent sur la sphère professionnelle car on sait que l’indépendance psychologique des femmes tient (beaucoup) à leur indépendance financière. Nous sommes plusieurs à mettre ce point en avant. La newsletter Les Glorieuses datée du 6 mars ou encore Emilie Freidli, coach en business pour les femmes le dit aussi : “ça ne paie pas toujours très bien quand on est une femme d’entreprendre et ça les fragilise.

L’accès à l’indépendance financière est clé pour garantir l’indépendance tout court des femmes. Malheureusement, l’égalité des genres sur le sujet est loin d’être de mise. Depuis peu, on voit naître le concept de « worry gap ». Rien de bien neuf sur fond mais il permet de mesurer concrètement l’écart d’inquiétude entre les hommes et les femmes dans la sphère professionnelle. Et tout ce qui se mesure se déjoue plus efficacement. Quelle influence le « worry gap » a-t-il sur les femmes ? Comment le combler ? C’est le sujet de la newsletter aujourd’hui. Ah oui et à la fin j’ai un petit mot pour vous. Bonne lecture !

Retrouvez les derniers articles

Les grand•es oublié•es des TCA, Avec Mickaël Worms Ehrminger

Les grand•es oublié•es des TCA, Avec Mickaël Worms Ehrminger

  SOMMAIRE  I. L’instant culture  • À l’écran  • Dans les oreilles  • À l’écrit • La question philo • II. Que dit la recherche ?  • Les TCA chez les hommes • Les TCA chez les enfants • Les TCA chez les sportifs • III. Boîte à outils À première vue, les troubles des […]

Pour en voir davantage et accéder à ce contenu, vous devez être membre du Safe Space de mūsae.

Déjà membre ? Je me connecte.