mūsae carries the voices of a positive vision on mental health, social inclusion and the environment

mūsae informs, opens perspectives, and offers citizen ideas to engage tomorrow’s generations on the environment, mental wellness, and social inclusion. mūsaelab coaches organizations to communicate authentically and sustainably.

Who are we ?

It just came out

No Results Found

The page you requested could not be found. Try refining your search, or use the navigation above to locate the post.

mūsae a l’honneur d’annoncer avoir rejoint le programme d’incubation Horizons lancé par @creatis_paris ! 🎉⁠
⁠
Rejoindre ce programme, c’est avoir la chance d’apprendre aux côtés d’experts tels que @les_glorieuses, @louiemedia et @loopsider et on a hâte de partager ça avec vous.⁠
⁠
On est d’autant plus fières que cette année le programme compte 61 % d’entrepreneuses dont nous faisons partie.⁠
⁠
Alors merci à @creatis_paris de donner à mūsae cette chance de porter les voix d’une vision positive sur la santé mentale, l’inclusion sociale et l’environnement ! 💫⁠
⁠
#mūsae #santémentale #mentalhealth #entrepreneuriat #businesswoman #communication #sustainablegoals #developpementdurable
Suite à notre live sur le thème de la santé mentale et les personnes afrodescendantes avec @happiness_thérapie et @gracelibissa_,  nous avons cherché à définir le terme afrodescendance.⁠
⁠
➡️ Le terme afrodescendant, qu’on ne trouve pas encore dans les dictionnaires français, permet aux personnes concernées de mettre des mots sur des maux, et de se réapproprier une identité. ⁠
⁠
➡️ Parce qu’en effet, après 3 siècles d’esclavagisme induit par l’Europe et les Etats-Unis, des millions d’africains d’Afrique Noire ont été transportés en Amérique, et notamment une grande proportion au Brésil. C’est ainsi qu’on estime à 200 millions le nombre d’individus afrodescendants vivant sur le continent américain.⁠
⁠
✅ L'introduction du terme afrodescendant a une visée politique : parce qu’avec la déclaration et le programme d’actions de Durban (2001), et la déclaration de Santiago (1998), l’ONU et les Etats-Unis ont reconnu que les personnes afrodescendantes font face à des obstacles liés à de la discrimination sociale et des préjugés hérités de la période coloniale et de l’esclavage. Et il est également reconnu dans ces déclarations qu’il y a un manque de reconnaissance de la contribution de ce groupe au patrimoine culturel américain.⁠
⁠
✅ En décembre 2013, l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté, par consensus, une résolution intitulée « Personne afrodescendante : reconnaissance, justice et développement ». Cette résolution a pour but de créer une Décennie internationale des personnes afrodescendantes qui est célébrée depuis le 1er janvier 2015, et ce, jusqu’au 31 décembre 2024.⁠
⁠
➡️ La France a également signé la déclaration et le programme d’action de Durban. Mais elle n'a pas (encore) reconnu le terme afrodescendant comme un mot à part entière de la langue française. La République française « une et indivisible » ne permettant pas, notamment, de reconnaître les communautés.⁠
⁠
⁠#live #santémentale #mentalhealth #afrodescendance #afrodescendant #mūsae #sustainablegoals #inclusionsociale #blackexcellence #empowerment
Le terme Vivant avec un grand V est de plus en plus courant. On le lit dans les programmes politiques, on l’entend dans les manifestations de lutte contre le réchauffement climatique, on le voit sur le terrain grâce aux actions des ONG.

➡️ Mais encore (trop) souvent, lorsque nous parlons du Vivant nous ne pensons qu’à l’humain. Or le Vivant est composé de plusieurs types d'être animés qui font société entre eux: la nature, l’Homme et les animaux. 
C’est dans ce sens que Baptise Morizot parle de communauté de destins.

➡️ Baptise Morizot est jeune philosophe naturaliste (qui va sur le terrain) qui propose de changer le narratif autour de la préservation de l’environnement. Il incite à passer d’un discours trop technique ou anxiogène à un discours émotionnel qui donne la part belle à l’émerveillement. Faire du lien avec le Vivant une source d’inspiration, de créativité et d’amour.

➡️ C’est tout le propos du biomimétisme, science de l’innovation et de l’ingénierie. Elle propose de développer des solutions soutenables produites par la nature. Le biomimétisme pourrait être un vecteur de mutation, d'une économie « carbonée » vers une « économie verte » s'appuyant sur des technologies simples, propres, sûres et sobres. Exemples d’innovations inspirées du biomimétisme : le velcro, la création de systèmes délocalisés de production d'hydrogène et/ou d'électricité imitant le processus de photosynthèse... 

✅ Le Vivant est une source d’émerveillement." Va prendre tes leçons dans la nature, c'est là qu'est ton futur” selon Tarik Checkchak, membre fondateur du biomimétisme en France et de l’Institut des Futurs Souhaitable (@futursouhaitables)

✅ Lier les émotions et l’environnement voilà ce qui peut nous donner envie de nous intéresser aux enjeux durables et d’agir. 🌍

✅ “Car pour s’engager, nous avons besoin de l’indignation pour armer l’amour, mais nous avons besoin de l’amour du vivant pour maintenir à flot l’énergie, et savoir quel monde défendre”. 💫 

Baptise Morizot dans Il Faut Politiser l'Emerveillement pour Le Monde en août 2020. 

#mūsae #environnement #vivant #nature #biomimetisme #emotions #definition #education #developpementdurable #sustainability

Newsletter

For your bimonthly dose of sustainable and civic-minded inspiration, sign up for the mūsae newsletter.