mūsae carries the voices of a positive vision on mental health, social inclusion and the environment

mūsae informs, opens perspectives, and offers citizen ideas to engage tomorrow’s generations on the environment, mental wellness, and social inclusion. mūsaelab coaches organizations to communicate authentically and sustainably.

Who are we ?

It just came out

No Results Found

The page you requested could not be found. Try refining your search, or use the navigation above to locate the post.

Cette semaine c’est l’été et dans la newsletter mūsae, je vous parle de l'intime et du plaisir. Mais attention pas n’importe quel plaisir, celui procuré par notre sexualité. Vivre une sexualité assumée nous aide à nous sentir mieux mentalement. Pour nous aider à mieux comprendre comment ça se passe et comment faire, j'ai interviewé Laure Elisabeth Roussel : sexothérapeute.

Pour celleux qui sont abonné·e·s, ça se passe dans vos boîtes mails (ou parfois dans vos spams faites attention). Pour celleux qui ne le sont pas encore, go sur le lien en bio. 

@laure.roussel.94

#santementale #musae #psychiatre #psy #psycology #psycologue #psychiatry #mentalhealth #medecine #mentalhealth #selfcare #respect #lesaviezvous #podcast #stories #therapie #sexualité
En mars dernier, la talentueuse chanteuse belge @selahsue a sorti un nouvel album intitulé Persona.⁠
⁠
Une « Persona » c’est une notion de psychologie désignant la version de nous-mêmes que nous présentons au monde en fonction du contexte social. Cela signifie que nous avons tous·tes plusieurs personas différentes.⁠
⁠
Depuis son premier album en 2011, Selah Sue a toujours beaucoup parlé de santé mentale. Mais dans Persona elle se confie sur sa thérapie qui lui a permis de sortir de sa dépression et de son anxiété sociale, après des années sous anti-dépresseurs.⁠
⁠
Aujourd’hui elle a fait la paix avec ses personas, comme elle le chante dans Full of Life. Et nous aussi on espère que sa life restera so sweet 🍯⁠
⁠
On vous invite fortement à écouter cet album inspirant.
Pendant très longtemps on a repoussé les émotions loin de nous, de la politique, de la sociologie, du journalisme car elles étaient évocatrices de folie ou d’irrationalité. Les émotions, comme la santé mentale, ont été marquées par des tabous et des clichés. Aujourd'hui elles peuvent devenir des nouvelles clés de lecture de notre société. Elles peuvent donner du sens à ce que nous vivons collectivement car le psychique est déjà politique.⁠
⁠
Pour en savoir plus on vous invite à lire notre dernière newsletter sur les émotions et la politique, disponible via le lien en bio, sur www.musae-tomorrow.com

Newsletter

For your bimonthly dose of sustainable and civic-minded inspiration, sign up for the mūsae newsletter.